Carnet de Compostelle – 9 – Tout va bien

Ce matin, je suis de bonne humeur, le petit déjeuner chez Nina& Rob, ainsi que nos au revoir accompagnés d’une séance photo y sont pour quelque chose.

Et puis c’est l’avant-dernière étape, ça sent la fin ! Qui plus est l’étape est courte, et ce n’est que de la descente, je vais donc enfin profiter des joies des vacances et pouvoir glander en fin de journée!

On quitte donc la Roquette sur Siagne, j’aperçois un balisage indiquant clairement Compostelle, ce doit être le 2ème sur le parcours, mais ça fait plaisir. Un peu comme lorsque sur l’Autouroute, on voit enfin un panneau indiquant la ville prochainement desservie et là où nous allons.

Bien évidemment ça reste loin, et je ne suis pas certaine de me rendre un jour à Compostelle, mais bon…

Ce matin le temps est bien gris. Nous passons près d’un champ de vigne. Aujourd’hui nous longeons la Siagne, le coin n’est pas terrible et a même été pris pour un dépotoir à certains endroits.

Je vois à un moment donné le panneau d’entrée à Cannes, mais le chemin nous fait tourner à droite, on contourne près de champs et d’une zone industrielle.

On aperçoit une colline, on lui tourne autour depuis un moment, pour mon père il est certain qu’on devra la passer à un moment donné, mais en fait il n’en est rien.

A Mandelieu, les bords de la Siagne ont été aménagés, le chemin est très agréable. L’eau est transparente et d’énormes mulets nagent presque en surface, il y a même des immeubles sur pilotis, avec les garages à bateaux. Des cygnes ont élu domicile sur la rive…

Mis à part le bruit de l’aéroport et de l’autoroute très à proximité… ça doit bien être sympathique de vivre là bas.

On aperçoit un bac, il fait la liaison entre les deux rives. En réalité il fait la liaison entre les deux moitiés d’un parcours de golf ! Le golf est immense et pour le traverser, les voiturettes montent sur le bateau !

On arrive enfin près de la mer, le vent souffle beaucoup. On longe la côte, on arrive sur une plage, je ne peux m’empêcher de réclamer ma photo au bord de l’eau. Depuis notre départ mercredi dernier, c’est la 1ère fois qu’on revient au niveau de la mer. Il fait clairement mauvais temps, mais la marche reprend. On passe près d’un château, d’ailleurs la mer nous éclabousse lorsqu’une vague s’écrase sur un rocher. C’est vraiment un joli coin !

Plus loin on contourne le port, une affiche met en garde contre les requins pèlerins, non pas dangereux mais à surveiller pour les recenser. En tout cas je n’aimerai pas me trouver près d’une bête comme ça… j’ai déjà du mal à aller là où je n’ai pas pied à cause du film « les dents de la mer », si je rencontrais réellement un requin, ce serait fini de mes baignades en Méditerranée.

Après le port, l’ascension recommence, on surplombe désormais la mer et de jolies villas.

Peu après, alors que je marche devant, j’aperçois un homme. C’est un pompier d’un certain âge, il est tout harnaché. Je le regarde pour deux raisons:

1. Que fait-il avec un tel équipement?

2. Pourquoi me dit-il quelque chose?

Je me tourne vers mon père, et lui dit « On dirait Jeff, non? »

Il ne m’a pas entendue, mais ce n’est pas grave, l’homme me regarde avec insistance et me fait signe. Pas de doute, c’est bien notre Jeff, notre super moniteur de canyoning, qu’on retrouve avec plaisir chaque été depuis plusieurs années. Je crois que ça fait 5 ans maintenant qu’on le connaît. Quel hasard ! Mon père parle des bonnes surprises sur le chemin, mais… comment se fait-il qu’on le trouve à cet endroit précis? à ce moment là?

Surtout qu’il était en mission, et que l’hélico l’a déposé momentanément pour venir le récupérer très vite. Nos deux créneaux horaires correspondaient, et Théoule Sur Mer est sa base…

On prend des photos avec lui, ça fait rire les pompiers à côté. Ils doivent se dire: « Quels touristes! (on a notre sac sur le dos je rappelle) Quel est l’intérêt de se faire prendre avec un pompier?  »

Nous on est simplement contents de discuter un peu avec lui, on lui dit « A cet été! » avant de reprendre la route. C’est un heureux hasard, tellement inattendu qu’il a quelque chose de magique.

A Théoule, vu l’heure, et vu que le lundi de Pâques les supermarchés sont fermés, on se pose dans un restaurant. Je mange un hamburger, sans plaisir, car encore une fois, la cuisson est ratée. Quand on a fait 140km, dépensé des milliers de calories, et qu’on s’apprête à en reprendre une bonne partie, c’est bien dommage de ne pas prendre de plaisir avec un hamburger !

Enfin… ce n’était pas le seul défaut de ce restaurant, que je ne conseillerai absolument pas.

La digestion va être accélérée par la côte qu’il faut de nouveau grimper ! Mais en haut, Sainte Camille, notre point de chute, un établissement accueillant les pèlerins (mais pas que…) dont mon père nous a tant parlé !

La nuit et 1/2 pension est à 35€, les chambres ont vue sur la mer, j’ai même bien en face les îles de Lerins (dont Sainte Marguerite où je suis allée avec Robin l’été dernier). La chambre est confortable, il y a une petite télé, mais surtout une baignoire !

La piscine est fermée, il fait froid et il pleut, je ne m’y serai à mon avis de toute façon pas baignée (même si j’avais emmené un maillot de bain exprès !)

Très bon repas, super petit-dej, on en profite même pour se faire des sandwich beurre-confiture pour le midi, car une fois Sainte Camille passée, c’est la fin de la civilisation !

F1F5024643954AF8B32153314F79D855@NinaPC 81ECAA589C8B4581884E2EEB2AA40085@NinaPC 6CC9A97198E8488A82E82D28EABA3419@NinaPC

IMG_5086 IMG_5087 IMG_5089 IMG_5093 IMG_5100 IMG_5101 IMG_5102 IMG_5110 IMG_5111 IMG_5113 IMG_5120 IMG_5122 IMG_5127 IMG_5128 IMG_5132 IMG_5134 IMG_5151

B03999Profile

 

Source 

Petite étape d’une quinzaine de km, réalisée en 4 h 30 environ.

Capture plein écran 30042014 143050

 

 

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s