Rentrée 2014 !

C’est pratique d’être douée en couture, chaque année je me lance dans la création de trousses, sac, housse d’agenda, protège cahier journal… 

Je me motive avec mes tissus préférés, j’occupe mes vacances en pratiquant ma passion, et le jour de la rentrée j’arbore fièrement mon nouveau matériel. Comme une gosse.

Cette année ce fut un peu différent. Je m’y suis prise très tard et ne finit ma préparation que maintenant.

Je n’ai pas eu le moral, ni l’envie. Mes vacances ont été gâchées par un point noir: la réalité du terrain.

Un jeune enseignant titulaire n’est pas considéré, il n’est rien. J’en ai déjà parlé sur ce blog, cette année j’étais bouche-trou. Dans ma dernière classe j’étais même la 3ème bouche-trou nommée en plus de l’enseignante titulaire qui n’avait jamais pointé son nez.

Et tout l’été j’ai attendu…

Les 1ers résultats sont parus en juin. La réponse était déjà tardive, 1mois de plus que l’an passé. Je n’avais pas de poste. J’ai attendu juillet, mais les résultats ont été repoussés. J’ai été contactée par une école privée qui m’offrait un poste en or, mais cela a été refusé par mes supérieurs. Ils avaient besoin de moi. Ils ne pouvaient pas se permettre de perdre un professeur…

La rentrée des profs, c’est lundi. Mes collègues de l’an passé reprennent aujourd’hui.

Je ne sais toujours pas où je serai lundi. Quelle commune, quelle école, quel niveau… RIEN. 

Cette attente m’a pourri mes vacances. Harceler le service des affectations, contacter les circonscriptions, faire des courriers, des emails, attendre, espérer… m’a gâché ces deux dernières semaines. 

Nous avons des projets de vie, et souhaitons acheter un appartement plus grand. Nous avons fait des visites pour avancer mais sommes toujours bloqués par mon travail. Où acheter quand on ne sait pas où je vais travailler cette année, ni l’année prochaine, ni la suivante…???

Je suis démoralisée. La rentrée c’est lundi, j’ai déjà craqué.

Moi qui aime anticiper, prévoir, planifier, contrôler, je suis un pion à leur merci. 

Et que penser de la classe que j’aurai, ou des classes, qui me verront débarquer un jour sans aucune préparation. Je pense que dans l’éducation nationale on cherche à faire changer les choses, nouveaux programmes, nouveaux rythmes, nouveau ministre… mais pense-t-on seulement aux enfants, au personnel chargé de leur avenir?

photo 1 (4) photo 2 (5) photo 3 (4) photo 3 (5)

Carnet, masking tape, post it: Hema

Agenda de base Auchan (50 ou 70 centimes…)

Tissus: Première étoile menthe (Motif Personnel) et Liberty Betsy

Passepoil moutarde: fil 2000

Cuir: Gentleman du cuir

 

Publicités

2 réflexions sur “Rentrée 2014 !

  1. Pingback: La rentrée de la honte. | By Lili Harroz

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s